Centre-ville De Tainan

Taiwan – Découverte de Tainan

Je descends du train. Je vois tout autour de moi une masse humaine qui tourne autour de moi – ou plutôt qui danse, des centaines de personnes qui dansent sur un rythme effréné. Je reste quelques minutes au milieu de ce ballet immense à regarder ces danseurs qui n’ont pas conscience d’en être. Certains courent pour avoir leur correspondance, d’autres attendent un train qui n’est jamais en retard, les derniers semblent marcher automatiquement, machinalement tel des robots, absorbés par leur téléphone portable. Rien de bien différent au final, par rapport à d’autres villes Taïwanaise. Mais pour un dimanche, un français « normal » serait bien étonné d’un tel spectacle.

Tainan, capitale culturelle de l’île

Arrivée à la gare de Tainan, au sud de Taiwan. Après moins de deux heures dans le TGV taïwanais au départ de Taipei, me voilà dans la ville qui fut l’une des places fortes et capitale des portugais, de Koxinga et de l’empire Qing à Formosa à des périodes différentes. C’est donc la capitale culturelle et historique de Taiwan qui s’offre à moi. Comme d’habitude, je ne prévois pas trop à l’avance ce que je vais visiter dans la ville. Cela me permet de me perdre dans les rues, de trouver par hasard des endroits vraiment sympathiques.

L'intérieur d'un temple à Tainan

A la sortie de la gare, le soleil écrase tout. Il est environ 13h, et celui-ci est au zénith. En demandant à quelques personnes dans la foule qui s’agite à côté de moi, avec mon chinois rudimentaire, j’arrive à retrouver mon auberge de jeunesse qui se situe quelque part dans l’est de la ville (et surtout à comprendre quel bus il faut prendre, et jusqu’à où!). C’est le début de trois jours de découvertes.

Dès les premiers instants, on y ressent le poids de l’histoire, notamment avec la multitudes de temples à (presque) chaque coin de rue, qui offre un contraste saisissant avec la toute moderne Taipei. En plus d’avoir un air marin, légèrement salé en provenance de la mer de Chine, Tainan est aussi un endroit bien plus ensoleillé  que la capitale du nord et qui jouit d’un climat subtropical.

Centre-ville de Tainan en soirée

Que peut-on visiter à Tainan?

Petite promenade au Lin Mo Niang Park, au temple dédié à Koxinga, visite du vieux fort portugais d’Anping ou encore d’une très ancienne maison de la compagnie britannique de 1867, Tainan offre aussi les incontournables tels que son marché de nuit, ses rues gorgées de monde, sa gastronomie typique, ses magasins à n’en plus finir et j’en passe. Il est très facile de faire le tour de la ville à pied si on a le temps, sinon la multitudes de bus vous permettent d’aller là où vous voulez. Sinon on peut demander son chemin à la gare centrale, surtout que des étudiants sont là pour vous accueillir à l’office du tourisme (et ils savent parler anglais!).

Côté restaurant, comme d’habitude à Taiwan, le meilleur est de manger dans les restaurants de rue. Très bon, pas cher et surtout local, on y retrouve toute la façon de vivre des Taïwanais.

La Statue De Matsu à Tainan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher