Japon - Le Food Festival à Hiroshima

Japon – Le Food Festival d’Hiroshima en images

Le Food Festival à Hiroshima se dévoile en images dans la suite de la série « Atterrissage à Tokyo« , un voyage au cœur d’un Japon mystérieux, divisé entre modernité et culture ancestrale. 

Une odeur légèrement salée virevolte dans l’air. Une odeur connue, délicieuse, qui met l’eau à la bouche et qui réveille les sens. Une odeur de grillades, de poissons fris, de légumes délicatement mijotés. Non, en un instant, un autre coup de vent amène des connotations plus sucrées, plus exotiques. Mélange de produits de la terre et de la mer, sans aucun doute.

Au loin, au-dessus de la cime des arbres, plusieurs colonnes de fumées dansent avec le vent et les feuilles mortes. Plus nous nous rapprochons, plus les odeurs se mélangent en un doux parfum dont il est difficile de comprendre l’origine.

Nous qui voulions seulement voir le célèbre Château de la ville, nous sommes agréablement surpris d’être à Hiroshima au même moment que le Food Festival. Comme son nom l’indique, le Food Festival est un festival sur un weekend où les habitants et les touristes peuvent déguster toutes sortes de gourmandises, qu’elles soient frites, cuisinées à la vapeur, salées, sucrées, ou encore toutes sortes de plats typiques provenant principalement de la région d’Hiroshima. « Produire local et manger local », tel est le slogan du Food Festival. Le foie gras n’échappe pas à la règle, même si cela pourrait étonner plus d’un Français. Les huîtres aussi, cultivées non loin d’Hiroshima et dont la préparation diffère quelque peu de la façon française. Mais le repas le plus apprécié du Food Festival reste le célèbre Okonomiyaki, plat contenant principalement des œufs, de la farine de blé et du dashi et qui est originaire de la région d’Hiroshima, même s’il est maintenant connu et servi dans tout le Japon. Flâner entre les stands et découvrir de nouvelles saveurs est un réel plaisir.

Au soir, dans la cour de l’ancien Château d’Hiroshima a lieu des représentations de pièces de théâtre japonais. Autant l’avouer, les détails nous échappent. Mais cela n’enlève en rien la joie de découvrir une facette importante de la culture japonaise. Nous restons assis dans l’herbe, à regarder les extravagants costumes des artistes. Le reste du Food Festival est à découvrir en images.

Photographies

Informations

Quelques informations en lien avec l’article qui peuvent être utiles aux voyageurs intrépides.

Quoi? Hiroshima Food Festival
  Où? Hiroshima
 Quand? Dernière semaine d’Octobre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher