Plage Sur Les îles Perhentians

Malaisie – Les îles paradisiaques des Perhentian

Le bruit des petites vagues qui viennent s’échouer sur la plage au sable blanc à un rythme constant, encore et toujours. Le soleil qui caresse toutes les parties du corps. Le vent chaud qui balais la peau, et qui procure une agréable sensation de bien-être.  Au bout d’un moment, on se réveille doucement de notre somme. On regarde à gauche, la plage de sable fin, avec des cocotiers. Même spectacle idyllique à droite. Droit devant s’offre le panorama d’une mer bleue turquoise, que même les affiches du Clubmed (pour ne citer qu’eux) ne peuvent rivaliser. La seule chose à faire est de profiter de cette vue jusqu’à de nouveau tomber dans les bras de Morphée.

Des îles aux allures de carte postale

Petit coin de paradis perdu à environ 19 km au nord-est des côtes Malaisiennes, les îles Perhentian sont un joyaux pour tout amateur de plongée, de trekking et de relaxation. Elles sont divisées en deux grandes îles principales: Perhentian Kecil et Perhentian Besar, littéralement “petit point d’arrêt” et “grand point d’arrêt » car elles étaient (et le sont toujours) une route maritime très prisée qui relie la Thaïlande et la Malaisie. L’activité touristique quant à elle représente aujourd’hui quasiment la seule source de revenue des îles. L’autre étant la centrale à fuel sur Perhentian Kecil, avec ses coupures d’électricités quotidienne de quelques minutes. «On a bien essayé de construire une éolienne, mais elle n’est pas relier au réseau électrique de l’île», nous assure l’un des moniteurs de plongée local.  «Du coup, je ne l’ai presque jamais vu tournée.», tout sourire face au vent.

Plage sur les îles Perhentians

Les îles Perhentians, ou le paradis sur terre.

La plongée reste l’activité principale des îles. «Les îles Perhentians sont l’un des meilleurs endroit pour apprendre la plongée.», continue-t-il. Que ce soit en bouteille ou même avec un simple tuba, c’est effectivement l’endroit idéal pour découvrir le foisonnement de la vie sous-marine, avec une eau de surface de plus de 32°. Il suffit d’aller à 5 mètres du bord de la plage pour pouvoir profiter des coraux et autres petits poissons. Pour plus de sensations fortes, il existe aussi la possibilité de suivre des cours de plongée. L’association PADI propose le brevet « Open Water« , et permet de faire de la plongée jusqu’à 18 mètres de profondeurs. Un vrai régal pour les yeux et les sens, car ces îles possèdent d’innombrables sites de plongées, plus incroyable les uns que les autres. D’autres activités peuvent se faire sur l’île, tel du kayak, du trekking dans la jungle ou encore la très célèbre activité “snoring & sleeping”, sans doute la meilleure de toute.

Moyen d’hébergement & de transport

L’aéroport le plus proche est celui de Kota Bharu, point d’entrée principale des touristes dans la région. Il faut ensuite se rendre à Kuala Besut: soit par le bus qui ne coûte que quelques RM/personnes, soit par le taxi qui est certes un peu plus cher, mais ne dépasse pas les trente euros. Le trajet dure entre quarante-cinq minutes et une heure et a un charme irrésistible: celui de voir de près l’intérieur du pays. L’avantage du taxi ici est la possibilité de s’arrêter quand l’on veut. Une fois arrivé à Kuala Besut, la dernière étape est de prendre le bateau jusqu’aux îles Perhentians pour quelques RMs.Il y a des liaisons quotidiennes (trois fois par jour minimum) avec le continent et le trajet dure environ trente/quarante-cinq minutes, tout dépend du retard du chauffeur.

Plage sur les îles Perhentians

Le bord de plage, avec l’école de plongée.

De nombreux hôtels existent sur ces îles, dont le Tuna Bay Island Resort, sur Pehrentian Besar. La particularité de celui-ci est surtout l’accueil. le personnel de l’hôtel prend en charge l’acheminement des bagages jusque dans votre chambre, vous aident pour prendre le bateau et, après votre séjour dans les îles, vous réservent un bus pour repartir sur Kuala Lumpur/Kuala Bharu/Taman Negara.

Sur l’île, le restaurant de l’hôtel est légèrement plus cher que les autres, et comprend de nombreux plats “occidentaux”. «Il y a énormément de touriste chinois, on propose donc des plats qu’ils n’ont pas l’habitude de trouver chez eux», nous racontent l’un de serveurs du restaurant. «Mais les français sont quand même plus nombreux à venir ici! » rajoute son collègue, sur le ton de l’humour. Il vaut mieux aller faire un tour dans l’un des nombreux restaurants qui se trouvent au bord de la plage. Perhentians Besar n’ayant pas de superettes, l’art de négocier les prix si l’on a oublié ses palmes, son masque de plongée dans les magasins d’accessoires est requis.

Depuis les îles Perhentians il est possible d’admirer les magnifiques couchés de soleil, et surtout de voir les orages qui sévissent sur le continent. «Les orages viennent rarement ici, le temps est y est toujours ensoleillé» finit par conclure notre moniteur de plongée.  Quatre jours sur ces îles n’ont définitivement pas suffit pour tout découvrir et profiter au maximum de la richesse et des paysages magnifique de ces îles.

PS: Faites attention à Kota Bharu dans les toilettes publiques. Un ami avait oublié sa pochette avec son porte-feuille, son portable et son passeport aux toilettes. Bien sûr, il ne les a pas retrouvé quand il y est retourné. Heureusement qu’un homme très sympathique nous a aidé (ça et le fait qu’on voulait appeler la police). C’était un enfant qui surveillait les toilettes qui l’avait caché dans un vestiaire. Au final, 100€ ont disparu, mais le reste y était. Ouf!

Infos Pratiques:

Quoi? Tuna Bay Island Resort + PADI Open Water
Où? Perhentian Islands, Malaisie
Combien? 450€ pour 4 nuits + PADI Open Water (5 plongées)
Comment? En bus/taxi de Kota Bharu à Kota Besut, en bateau depuis Kota Besut

Marché à Kuala Besut

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rechercher