Garden By The Bay à Singapour

Singapour – Arab Street et Garden by the Bay

Le Garden by the Bay est un immense parc qui ce situe en plein cœur de la cité état de Singapour. Voyage de deux semaines en Malaisie et à Singapour, à la découverte des trésors d’Asie. 

Le taxi roule à toute allure, un peu avant le coucher de soleil. Au dehors, le paysage défile et les lampadaires illuminent l’habitacle avec une fréquence presque hypnotisante. Celui-ci, roulant à gauche, se faufile entre de belles voitures allemandes et japonaises ainsi que des petites camionnettes remplies d’ouvriers à l’arrière, sans doute les laissés-pour-compte de la croissance.

Une chose retient notre attention alors que nous nous rapprochons du centre-ville: c’est propre. Peut-être même trop. Tout est droit, à sa place, sans superflue, bien aligné. Comme si quelqu’un avait dupliqué machinalement les arbres, les routes, les immeubles pour les placer dans un quadrillage parfait. Singapour, aux premiers abords, n’a rien à voir avec sa proche voisine la Malaisie. Un sentiment qui sera confirmé par la suite.Le taxi continu sur l’autoroute en direction de Reflections at Keppel Bay, où nous allons loger pour la dernière étape de ce voyage en Malaisie et à Singapour. Deux jours à découvrir la cité-état de Singapour, à la pointe sud de la péninsule Malaisienne et à côté du détroit de Malacca.

En regardant par la vitre du taxi, les tours illuminées du centre-ville apparaissent, majestueuse et modernes. Un peu excentré et à l’écart de cette jungle de gras-de-ciels, nous apercevons la fameuse Marina Bay Sands, devenue le symbole de Singapour et de sa fulgurante réussite. L’autoroute longe la mer et fait un arc de cercle entre le centre-ville et la Marina Bay Sands, qui donne un point de vue exceptionnel sur Singapour, résolument une ville moderne et orientée vers le futur. Moins impressionnantes, les tours de Keppel Bay se dessinent enfin après trente-cinq minutes de taxi et presque autant de dollars. Nous avons bien quitter la Malaisie. Reflections at Keppel Bay est sans doute l’un des complexes les plus chères à Singapour et se situe tout juste à côté de la marina portant le même nom. Le seul mot pour décrire ces résidences est « luxure », et ils semblent être le lieu favori des riches expatriés travaillant à Singapour ou pour des entreprises étrangères. Heureusement que nous connaissons l’un d’entre eux.

Du fin fond de la jungle Malaise..

Le matin même, nous étions encore à Taman Negara en Malaisie à contempler le lever du soleil sur la jungle et de sa brume envoutante. Dans le village perdu de Kuala Tahan, entrée sud du parc Taman Negara et point de départ des trekkings dans le parc, il est possible de se rendre à l’office du tourisme pour réserver des bus soit pour continuer vers le nord de la Malaisie, soit pour revenir sur Kuala Lumpur via Jerantut. Le retour de Taman Negara à Kuala Lumpur se fait sans encombres et en quelques heures, quoi que le bus ne soit sans doute pas de la dernière génération. Malheureusement, lors de cette traversée dans le cœur de la Malaisie, il est facile de constater la dévastation de la forêt primaire au profit des plantations d’huile de palme, une des premières « richesses industrielles » de la Malaisie. Avec la brume du matin, c’était presque un paysage de fin du monde et une véritable désolation. Toutes ses collines sont mises à nues pour accueillir de futures et gigantesques plantations de palmiers à huile. A la station de bus Bersepadu Selatan à Kuala Lumpur, la compagnie Starmart Express et bien d’autres proposent pour seulement vingt-cinq euros un aller simple pour Singapour. Les bus sont incroyablement confortables, avec des sièges massants et inclinables et un espace suffisamment grand pour les jambes. C’est sans aucun doute le meilleur bus lors de ces deux semaines de voyage que nous ayons pris.

.. à une vitrine de la consommation

Singapour est une cité-état indépendante depuis 1965 de la confédération malaise (l’actuelle Malaisie) suite aux lois favorisantes les malais et les islamiques. Ces lois ont été créée pour contrer l’influence de la population chinoise dans l’économie de la confédération, alors qu’une majorité de chinois vivaient justement à Singapour. Dès lors, Singapour a été dirigée (d’une main de fer) par Lee Kuan Yew et a connu durant cette période une croissance exceptionnelle qui en fait un des quatre dragons d’Asie (avec Hong-Kong, Taiwan et la Corée du Sud). Son modèle économique et surtout financier a été adapté de la Suisse, ce qui lui a donné sa réputation que nous lui connaissons aujourd’hui de « Petite Suisse d’Asie ». Effectivement, les prix sont élevés pour la majorité des attractions et de la vie de tous les jours, presque équivalents à ceux de son modèle helvétique. Ce qui en fait une des villes les plus chères au monde. Heureusement, les salaires sont aussi bien plus élevés que tous ses voisins aux alentours, et même qu’en France.

La première impression que laisse Singapour est sa propreté. Cela est notamment dû aux amendes dites « d’incivilité ». Des comportements qui paraissent presque normal en France sont considérés comme très mal vus à Singapour, et les amendes sont très souvent aberrantes, allant de plusieurs centaine d’euros jusqu’à plusieurs millier pour les infractions les plus graves. Les exemples d’amendes ne manque pas: cracher dans la rue, importer ou posséder des chewing-gums, manger dans le MRT, jeter des mégots ou autres détritus dans la rue, ne pas tirer la chasse d’eau dans des toilettes publiques etc. Les singapouriens sont fiers de la propreté de la ville, et ils n’hésiteront pas à donner de lourdes amendes à ceux qui ne respectent pas les règles établies. Il vaut mieux donc se méfier avant de boire votre bière préférée dans le métro!

Garden By The Bay, l’autre facette de Singapour

Côté découverte, deux jours semblent suffire pour découvrir cette ville cosmopolite. Après une soirée passé à se rafraichir dans la piscine du complexe et à jacasser dans le gigantesque jacuzzi à deux pas de notre appartement, notre première découverte de Singapour est l’Arab Street. Située le long de la Victoria Street, Arab Street est en fait composée d’une dizaine de petites routes. C’est dans ce quartier que se sont installés les marchands arabes venus au fil des siècles à Singapour. Ici et là, quelques murs entièrement décorés d’immenses fresques qui feront la joie des touristes et des bars qui arrivent à les appâter à l’intérieur. Des magasins de tapis, de gadgets, où d’épices et bars à narguilé se comptent par dizaine dans ce quartier, qui devient donc l’endroit parfait pour ramener un petit souvenir de Singapour et de se détendre le soir après le travail. Mais à part le shopping, Arab Street ne propose pas énormément d’activités. Après avoir acheter quelques souvenirs, nous nous rendons comptes qui est la mosquée du Sultanat est fermée. Nous décidons donc de passer notre chemin et d’aller visiter un incontournable à Singapour: le Garden By The Bay.

Garden By The Bay est un parc et jardin situé au sud de Singapour. Dans cet endroit sont regroupés deux gigantesques Biomes ou macroécosystème, c’est-à-dire des dômes dans lesquels sont reproduits des écosystèmes entiers. Le Flower Dome et le Cloud Forest possèdent pas moins de deux cent mille espèces de plantes rares et en voie d’extinction. L’un reproduit une jungle tropicale, l’autre celui d’une forêt tempérée. Il faudra débourser environ vingt-huit dollars pour pouvoir admirer l’intérieur de ces gigantesques dômes. A l’extérieur se trouve les « supertree grove » où littéralement les « supers arbres bosquets », qui peuvent atteindre plus de cinquante mètres de haut et miment à merveilleux toutes les fonctions d’un authentique arbre : collecte de l’eau, photosynthèse etc. A l’est du parc il est possible de voir entièrement la ville et offre l’un des points de vue les plus prisés de Singapour, surtout de nuit. Quelques heures suffisent à flâner et faire le tour du Garden By The Bay. Surtout après un trek de trois jours dans la jungle malaise, celui-ci semble un peu artificiel. 

Photographies

Informations

Quelques informations en lien avec l’article qui peuvent être utiles aux voyageurs intrépides.

Quoi? Garden By The Bay
? 18 Marina Gardens, Singapour
Combien? A partir de 28$ US pour la visite des dômes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Search