Italie - Vue De L'Hotel Forum à Rome

Italie – Rome en un week-end

Rome est sans doute l’une des plus célèbres citées antiques et capitale de l’immense empire romain. Elle se dévoile dans cet article consacré à l’Italie , pays de la gastronomie, du soleil et dont la culture à forger la civilisation européenne. 

Les derniers jours d’Août ne semblent pas être synonymes de la fin de l’été. C’est au coucher du soleil que Rome dévoile tous ses secrets et que la lumière à la couleur de feu accentue les détails qui font de cette ville un joyau architectural unique. Vient ensuite le moment où les ombres des innombrables coupoles, églises et autres basiliques se retrouvent dans un ciel sans nuages et se mettent à danser ensemble pour créer un panorama d’ombres chinoises uniques. La Rome du 21ème siècle côtoie avec une douce harmonie celle de l’antiquité. Pour le plus grand bonheur des touristes.

Il est 20h. Le soleil descend tout doucement à l’horizon. Nous sommes samedi soir et les rues commencent à se remplir de jeunes fêtards. Depuis la terrasse de l’Hôtel Forum s’impose ce que semble être l’un des meilleurs points de vue de la capitale romaine, tout simplement. Droit devenant nous se trouve le « Monument à Victor-Emmanuel II », symbole de la république d’Italie et de son unification en 1861 par Victor-Emmanuel II. Certains romains comme Giorgia Romanelli, notre guide de la matinée pour la visite du Colisée et du Forum Romain, le surnomme la « machine à écrire ». Peut être parce qu’il a été utilisé durant plusieurs années par Mussolini au profit de sa propagande. Une peur de leur propre histoire? Un effet de « mode »? Qu’importe, aujourd’hui ce gigantesque bâtiment situé entre le Colisée et le Vatican est l’un des endroits les plus visités de Rome – bien sûr après le Colisée et le Vatican. Il est même possible d’y visiter une église à l’intérieur, preuve de la foi des romains – même encore aujourd’hui. Le soleil lui ne semble pas s’intéresser à ces histoires et continue sa course sans fin. Un dernier verre sur la terrasse et la fatigue du marathon de la journée s’estompe un peu.

Trajan, héros de Rome

Nous longeons la « Via dei Fori Imperiali » alors que la luminosité commence à décroître. A notre droite nous apercevons les ruines du célèbre Forum de Trajan. Celui-ci a été construit par l’empereur Trajan suite à l’annexion de la Dacie – région au nord du Danube et riche en mines d’or et d’argent – en 108, après plusieurs années de guerre contre les Daces.  Les ruines du Forum de Trajan sont magnifiquement illuminées et témoignent de l’ingéniosité des romains pour la construction de gigantesques monuments.

Juste derrière le Forum s’illumine à son tour le Marché de Trajan, sans doute l’un des monuments les mieux conservés avec le Panthéon de Rome. En plus de sa fonction commerciale, le Marché de Trajan abritait aussi au IIème siècle deux bibliothèques et des bureaux administratifs. Tout juste à côté se trouve la Colonne Trajane, véritable joyeux architectural créé par Apollodore de Damas en 113. Les bas-reliefs racontant la victoire de Trajan sur les Daces s’enroulent tout autour de la Colonne, haute de quarante mètres. C’est ici le coeur de la Rome antique.

Rome et sa vieille ville

En prenant un escalier sur le côté droit de la place «  Piazza Foro Traino » nous quittons les gloires et les aventures de Trajan et entrons dans la vieille ville de Rome. Splendides petites ruelles gorgées de petites boutiques et de saveurs les plus exquises provenant des cuisines des restaurants italiens, c’est un plaisir que de flâner dans l’arrière boutique de la Rome touristique. Certaines de ces rues sont vides de touristes et ont su garder tout le charme de la vie d’autrefois, d’autres au contraire ressemblent à l’usine à touriste de Saint Germain des prés à Paris.

Nous remontons au nord vers la célèbre Fontaine de Trévi, qui est malheureusement en travaux le temps d’un long été. Le choix et les odeurs nous poussent finalement après une heure de vagabondage vers un petit restaurant loin de l’agitation des rues animées. La majorité des clients sont italiens et c’est avec grand bonheur que les bruschettas – du pain grillé accompagné d’huile d’olive – égaient cette douce fin de journée à découvrir la beauté de Rome.

Photographies

Informations

Quelques informations en lien avec l’article qui peuvent être utiles aux voyageurs intrépides.

Quoi? Hotel Forum Roma
  Où? Via Tor de’ Conti, 25-30, Rome
 Combien? A partir de 150 euros/nuit, dizaine d’euros/cocktail

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Search